Association Nationale des Communistes

Forum Communiste pour favoriser le débat...

Accueil |  Qui sommes-nous ? |  Rubriques |  Thèmes |  Cercle Manouchian : Université populaire |  Agenda |  Adhésion

Accueil > Voir aussi > Billets d’humeur > 60 ans après le putch d’Alger, les factieux sont de retour...

60 ans après le putch d’Alger, les factieux sont de retour...

mardi 27 avril 2021 par Richard Palao (ANC)

Dans un texte adressé à l’hebdomadaire d’ extrême droite Valeurs Actuelles, une vingtaine de généraux en retraite ainsi qu’un millier d’officiers dénoncent le délitement de notre nation et désignent pêle-mêle les responsables : Macron, les antiracistes, l’islamisme, les hordes de banlieue qui piétinent les valeurs de la République et notre drapeau tricolore dont selon eux la devise n’est plus Liberté, Égalité, Fraternité mais Honneur et Patrie, il ne manque plus que Travail et Famille pour réhabiliter le pétainisme .

Plus grave ce quarteron de généraux , nostalgiques de l’ OAS et de l’ Algérie Française et des "valeurs" qui leur permettaient la torture, a mots a peine couverts en appellent à la guerre civile si des changements ne se produisent pas dans le sens qu’ils revendiquent, guerre civile qui contraindra les militaires d’active à s’engager pour rétablir l’ordre et l’honneur de la France.

il s’agit d’un véritable appel à la sédition, qui aurait dû immédiatement être condamné par le pouvoir et la hiérarchie militaire, or il a fallu plusieurs jours pour que la ministre des armées Florence Parly se fende d’un communiqué pour qualifier ce texte" d’irresponsable ", quand au chef suprême de nos armées : le Président de la Républiqueil reste pour l’instant silencieux, la hiérarchie militaire, elle joue parfaitement son rôle de "grande muette", car c’est bien connu, les militaires ne font pas de politique ...

Qu’attendent nos responsables pour condamner fermement ces factieux, les trainer devant la justice pour les faire condamner pour rébellion et atteinte à la sureté de l’état ?

Quand à la gauche, elle s ’est contentée de timides condamnations mais ne semble pas décidée à entreprendre des actions à la hauteur de la menace.

Marine Le Pen pourtant en quête de dédiabolisation n’a pas pu résister à la tentation et elle a immédiatement réagit en soutenant les auteurs du texte , déclarant qu’elle partageait leur point de vue et les appelant à la rejoindre pour mener la bataille ...mais quel sens donner au mot bataille qu’elle n’a pas employé par hasard , s’agit-il de s’approprier le pouvoir par tous les moyens y compris par la force à l’aide des militaires " contraints" de rétablir l’ordre pour éviter un "bain de sang " , le terme est employé par les auteurs du texte .

Depuis quelques mois les médias aux ordres nous préparent à un duel Macron / Le Pen pour le second tour de la présidentielle certains insinuent même que pour la première fois MLP pourrait l’emporter, tant MACRON est détesté, ce texte participe t’ il à créer un climat anxiogène afin de faciliter la réélection de Macron en le présentant comme le rempart contre le fascisme ?
Le silence du président pourrait le laisser penser ...

Quoi qu’il en soit , manœuvre politicienne de Macron ou réelle tentative de rébellion pour instaurer un pouvoir encore plus autoritaire afin de sauver le capitalisme qui a usé tous ses recours, la classe ouvrière doit réagir pour sauver ses acquis, ses conquis, ses libertés individuelles et collectives, ses services publiques, sa dignité ... elle doit être le moteur d’un grand mouvement populaire et rallier à elle toutes les classes sociales victimes du capitalisme pour changer vraiment de système et ouvrir la voie au socialisme .

   

Un message, un commentaire ?

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?